Quelques heures après l’assassinat d’un professeur d’histoire de 47 ans vendredi après midi à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines, 9 personnes sont en garde à vue, selon une source judiciaire. Quatre personnes ont été interpellées cette nuit à Evreux. 

Des interpellations à Evreux

Cinq nouvelles personnes ont été interpellées dans la nuit de vendredi à samedi après la décapitation d’un professeur d’histoire près d’un collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), portant à neuf le nombre total de personnes en garde à vue, a-t-on appris de source judiciaire.

Parmi les cinq nouvelles personnes, figurent deux parents d’élève – un homme et son épouse – du collège où travaillait la victime. Ces personnes avaient eu un différend avec l’enseignant sur les caricatures de Mahomet que l’enseignant avait montrées en classe. Trois personnes de l’entourage non familial de l’assaillant ont par ailleurs été interpellées.

Quatre autres personnes, dont un mineur, issues de l’entourage familial du suspect, avaient été arrêtées auparavant à Evreux (Eure).
Elles sont issues de l’entourage familial de l’assaillant, qui aurait crié « Allah Akbar » avant d’être abattu, selon une source proche de l’enquête.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici