Après avoir fait des mains et des pieds pour décrocher la construction du futur port de Ndayane, l’exploitant portuaire filiale de Dubai World, Dubai Port World, semble être dans une logique de mener la vie dure aux transitaires sénégalais. Et pour cause : le troisième exploitant portuaire mondiale a décidé de réduire drastiquement les entrées par jour des transitaires au niveau de Dubai facturation. Une décision qui empêche quasiment les transitaires de faire leur travail correctement. Selon certains transitaires , alors qu’il leur fallait quelques heures pour effectuer toutes les démarches, désormais,  ils finissent toute une journée sans boucler leur paperasse. Ceci, à cause d’un nouveau système totalement numérisé établi par Dubai Port World, notamment à cause de la pandémie de coronavirus. Ce qui a fini par porter préjudice aux transitaires qui ne comptent plus les plaintes de leurs clients à cause de non-respect de délai. Ainsi, les transitaires qui n’en peuvent plus de cette situation exigent le retour à l’ancien système.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici