Un vent de peu bleue souffle très fort au Palais de l’avenue Roume de Dakar. Des mesures draconiennes de sécurité ont été en effet, prises à la présidence de la République. Tous les gendarmes – détachés au Palais pour la sécurité des lieux – sont désormais tenus de sacrifier à la mesure de mise en quarantaine durant la période d’incubation de 14 jours dans un hôtel de Dakar, avant de pouvoir reprendre  du service à la Présidence. Les pandores devront également subir à deux reprises des tests au Covid-19. Cette situation a commencé depuis l’affaire du gendarme – détaché au Palais pour la sécurité des lieux – qui a été testé positif au coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici