Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation est déterminé à laver son honneur, après qu’il a été victime d’attaques dans le livre du journaliste Pape Alé Niang intitulé « scandale au cœur de la République : le dossier du coud ». Selon nos sources, c’est ce mardi que les avocats de cheikh Oumar Anne, ancien directeur général du centre des œuvres universitaires de Dakar, vont passer à l’action en servant des citations directes à Pape Ale Niang, Nafi Ngom Keita et Mody Niang.

Le maire de la commune de Ndioum les accuse formellement d’avoir cherché à nuire à sa réputation à travers « un livre diffamant bourré de contrevérités » dont l’objectif est de le présenter comme le symbole de la mal-gouvernance du régime de Macky Sall. Ce qui, d’après lui, est peine perdue, soulignant qu’il n’y a pas de mal-gouvernance dans ledit régime. Une conférence de presse des conseils de cheikh Oumar Anne est d’ailleurs prévue jeudi pour éclairer davantage les sénégalais sur cette affaire qu’ils qualifient de banditisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici