Accusé de viol suivie de grossesse sur une mineure de 15 ans, un charlatan de 64 ans a été mis aux arrêts. Il a té enfoncé par sa victime présumée qui a décrit avec exactitude trois des caleçons de son « bourreau », retrouvés par les enquêteurs.

Divorcé et père de six enfants, B. Cissé un charlatan de 64 ans , domicilié au quartier Keur Serigne Louga, médite depuis quelques jours à son sort, au fond de sa cellule à la prison de Louga. L’homme est dans de salles draps pour avoir était cité dans une vilaine histoire de mœurs. En plus claire  B. Cissé est accusé d’avoir violé ,  et engrossé une mineure de 15 ans . Fait qui ont valu son arrestation et son placement sous mandat de dépôt. Selon une sources proche du dossier, les déboires du vieux charlatan font suite aux accusations faites par le mineur, F.GN. qui l’a désigné comme étant l’auteur de sa grossesse.

Placé en position de garde à vue, le mis en cause nie en bloc ces accusations. « Je n’ai jamais couché avec elle, elle a l’âge de ma petite-fille, jure t-il. Seulement il sera enfoncé par la victime qui a fait une description pointue de la configuration de sa chambre. Enfonçant le clou, elle livre un détail qui a laissé bouche bée les enquêteurs. « J’ai remarqué trois caleçons noir, bleu et vert, que B. Cissé avait l’habitude de porter », déféré vendredi dernier au parquet de Louga, B.Cissé a bénéficié de retours de parquets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici