Après l’annonce de leur volonté de « prendre du recul » vis-à-vis de la famille royale, Meghan Markle et le prince Harry ont suscité la colère et l’incompréhension auprès des Windsor.

Si la famille royale pensait avoir trouvé un peu de répit après les fêtes de fin d’année, c’est raté. Mercredi 8 janvier, Meghan Markle et le prince Harry, fraîchement revenus de leurs vacances au Canada, ont annoncé sur leur compte Instagram leur intention de « prendre du recul en tant que membres « supérieurs » de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants ». Une décision qui n’est pas vraiment une surprise toutefois, étant donné que depuis plusieurs mois, le couple Sussex a été remarqué pour prendre peu à peu ses distances avec la famille royale.

Toutefois, si cette décision a « déçu » Buckingham Palace, il se trouve que cette annonce passe mal auprès des Windsor, surtout parce que le duc et la duchesse de Sussex n’ont apparemment « consulté » personne avant de prendre leur décision, ou du moins, l’annoncer publiquement. « La déclaration de ce soir est un coup de poing sans précédent pour Buckingham Palace, a ainsi déclaré Rebecca English sur Twitter. Un initié me dit : « La Reine ne mérite pas cela. » Charles et William sont également stupéfaits et ne voient pas comment il est avantageux pour quiconque de mener ces négociations en public », a ajouté la journaliste du Daily Mail.

Buckingham Palace’s statement tonight is an unprecedented rap on the knuckles. One insider tells me: ‘The Queen doesn’t deserve this.’ Charles and William are equally stunned and can’t see how it is beneficial to anyone to conduct these negotiations in public.

« Ils ont essayé de forcer la main de la reine »

Tandis que certains saluent la décision du couple, notamment dans son choix d’être « financièrement indépendant », d’autres pointent du doigt le manque de respect envers Elizabeth II, qui ne cesse de porter ses espoirs sur sa famille afin de perpétuer les traditions de la monarchie britannique. « En publiant leur déclaration et leur site Web, sans le dire à la reine, ils ont essayé de lui forcer la main pour obtenir ce qu’ils veulent », a pour sa part tweeté la journaliste Emily Andrews.

Une façon de faire qui n’a pas du tout plu non plus aux princes Charles et William qui seraient selon The Sun »fous de rage ». « Leur déclaration n’a été approuvée par personne. Cela brise tout protocole. Il s’agit d’une déclaration de guerre à la famille », a ainsi glissé un proche au tabloïd. Si bien que certains pensent même déjà que leur décision de « garder un pied dans la famille royale » tout en travaillant de façon indépendante ne se passera pas comme prévu, et qu’ils risquent même de perdre gros… Mais malgré tout, c’est bien Elisabeth II qui aura le mot de la fin sur cette histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici