Diogo Goncalves avait disparu le 18 mars dernier. Ce jeune homme de 21 ans travaillait comme employé dans un hôtel cinq étoiles de Vila Vita, au Portugal.

Sa voiture a été retrouvée dans un parking près du phare du Cap Saint-Vincent à Sagres. Puis c’est son tronc qui a été découvert quelques instants plus tard dans un sac poubelle en plastique noir.

Au même moment, un couple de touristes français a découvert la tête du jeune homme à Pego do Inferno, à plus de 140 kilomètres de là.

Les bras et les jambes de Diogo restent introuvables. Très rapidement, les soupçons se sont portés sur Maria Malveira, 19 ans, et sa compagne Mariana Fonseca, 23 ans.

Les deux femmes ont tué et démembré le jeune homme pour lui soutirer l’héritage de sa mère tuée dans un accident de la route en juillet 2016, soit la somme de 70.000 euros.

C’est Maria qui a attiré le garçon chez elle avant de l’attacher à une chaise et de l’étrangler à mort.

Puis le couple a démembré le cadavre. Elles ont utilisé ses doigts coupés pour accéder à ses coordonnées bancaires sur son téléphone et transférer l’argent sur leurs banques.

Maria et Mariana ont été placées en détention provisoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici