Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux apporte des précisions sur l’autorisation de sortir de prison de 60 jours accordée à l’ancien président tchadien. Selon Me Malick Sall, il ne s’agit pas d’une décision de Gouvernement encore moins du Chef de l’Etat. Il s’agit, précise-t-il, d’une décision rendue par la Justice.

« La décision a été prise par le juge d’application des peines qui a signé l’ordonnance sur demande des avocats de Habré. Le transfèrement à son domicile a été signé, ce lundi, 6 avril 2020. Et, se fera sous bonne escorte de gardes pénitentiaires. Cela signifie qu’il est chez lui pour une question de sécurité sanitaire. Les agents de l’Administration sanitaire sont à côté de lui matin, midi et soir », a expliqué le Garde des Sceaux.

A toute fins utiles, le Ministre de la Justice a rappelé que dans le cadre la riposte contre le Covid-19 ou Coronavirus, l’Administration pénitentiaire a pris la décision de transférer la Maison d’Arrêt et de Correction du Cap Manuel en lieu d’isolement pour les placés sous mandat de dépôt de sexe masculin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici