Le test coronavirus a, jusqu’à la date d’hier, coûté la mirobolante somme de 1 milliard 843 millions 250 mille F Cfa. C’est ce qui ressort de la triangulation entre les propos de l’Administrateur général de l’Institut Pasteur de Dakar (Ipd), Amadou Alpha Sall, et les informations fournies par le rapport de situation numéro 21 du ministère de la santé sur la riposte contre la covid-19 au Sénégal. Face à la presse hier mardi, après la sortie d’un communiqué la veille, l’administrateur général de l’Ipd a enfin levé le voile sur le prix unitaire des tests au coronavirus. « Quand on regarde ce que nous coûte un test en termes de réactifs, de ressources humains, de coûts de fonctionnement, on n’est pas loin de 50 000 F Cfa, effectivement », a-t-il affirmé. A la date du 18 mai 2020, le ministère de la santé et de l’action sociale (Msas) a répertorié dans sa rubrique Laboratoire, un cumul de 35 935 échantillons testés. Ajouté à cela, les 930 tests d’hier 19 mars, cela fait 36 865 tests réalisés depuis le début de la propagation de l’infection au Sénégal. En 3 mois de tests quotidiens, la facture est donc montée à près de 2 milliards F Cfa.

L’Institut de recherches en santé de surveillance épidémiologique et de formation promettait, alors sur son compte Tweeter, une capacité de 12 mille tests en 3 heures grâce à un super appareil. Seulement 1 mois et demi après son intégration au processus de détection et de prise en charge des tests, l’Iressef n’en est qu’à 2 987 échantillons, contre 33 038 pour Pasteur. Un écart de performance qui s’explique peut-être par la responsabilité géographique attribuée à chaque labo. Diamniadio, Thiès, Mbour pour l’Iressef, alors que Pasteur, en plus du labo central, dispose de laboratoires mobiles entre Touba et Kolda. Au final, l’institut du professeur Mboup n’a qu’une part assez infime de la facture, soit 144 millions 840 mille F Cfa à la date du 18 mai. Une facture prise en charge, en partie, par le plan de riposte de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici