Accusé de viol suivi de grossesse et détournement de mineure sur une écolière en classe de Cm2, le jeune conducteur de moto Jakarta, arrêté par la police de Richard Toll, est déféré, depuis vendredi dernier, au parquet de Saint-Louis.

Les faits qui lui valent cette détention préventive datent de la première quinzaine du mois de janvier. La machine judiciaire a été activée contre le mise en cause, après que le Papa de son ex petite amie ait déposé une plainte au commissariat de Richard Toll.

Sur les termes de sa plainte , il déclare: « Ma fille, élève en classe de Cm2, âgée de 14 ans, tombait souvent malade et refusait de s’alimenter. Sa santé devenait de plus en plus fragile. J’ai décidé de l’acheminer à l’hôpital. Grande a été ma surprise quand la sage-femme m’a révélé qu’elle était enceinte. Je l’ai pressé de question et elle a nommément accusé le jeune D.L comme étant l’auteur de sa grossesse. Elle a ensuite précisé que celui-ci l’avait violée dans une maison en construction ».

Devant les enquêteurs la victime a confirmé les déclarations de son père.

Face à es accusations gravissimes, le mise en cause a été convoqué puis arrêté. Cependant pour se tirer d’affaire, il a déclaré ne pas connaître la fille en question. Ne se limitant pas aux déclarations contradictoires des deux parties, les limiers ont entendu leurs amis qui ont confirmé que la fillette de 14 ans et le conducteur de moto Jakarta sortaient bel et bien ensemble.

D’ailleurs l’ami intime du mis en cause a révélé qu’il l’avait sommé de laisser en paix la petite. Des accusations qui n’ont pas plaidé en faveur du Jakartaman, lequel poursuivi pour viol suivi de grossesse, pédophilie et détournement de mineure, a été déféré au parquet de Saint-Louis, vendredi dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici