Le torchon brûle entre Pro- mobile de Mbackiou Faye et l’opérateur de téléphonie Free. En effet, alors que le premier a satisfait à toutes les dispositions financières, logistiques, commerciales et techniques depuis juin 2019 pour démarrer ses activités, il se retrouve bloqué par un problème d’accord commercial avec son partenaire Free Sénégal (ex Tigo) sur les tarifs de cession des produits et services.

Lesquels entraînant des «reports répétés de son démarrage malgré ses lourdes charges financières (25 agences
opérationnelles à travers le pays, véhicules, matériels roulant, plus 300 emplois directs, des immobilisations financières, corporelles et des charges mensuelles récurrentes de plus de 150 millions de francs». Suite à tous ces
blocages, Pro-mobile Sénégal a informé les autorités et demandé l’arbitrage de l’organe de régulation pour trouver une solution.

Comme alibi, Free informe que Promobile n’est pas, techniquement, prêt pour démarrer ses activités. Raison pour laquelle selon l’opérateur, le contrat de concession n’est toujours pas entré en vigueur.

Faux, rétorque Promobile dans la foulée et en réponse aux allégations de Free que «4 millions de numéros sont payés et stockés, 400 000 numéros réservés par Promobile, des cartes de crédits confectionnés et tout le processus respecté».

Rien, selon Mbackiou Faye, ne peut, techniquement, empêcher Promobile de fonctionner ou de démarrer ses activités si tant,qu’en plus de toutes les autres dispositions prises, 300 employés sont
dans les différentes agences à travers la pays.

Suffisant pour que les avocats de Promobile annoncent une plainte dans les jours à venir pour que justice soit
faite.

«Promobile va porter plainte. Des sanctions doivent tomber. Il faut que l’Etat du Sénégal prenne ses responsabilités et tape sur la table pour contraindre Free à exécuter la décision de l’Artp. La loi doit être respectée dans toute sa rigueur. Mbackiou et Promobile feront face», informent Me Baoucar Cissé et El Hadj Diouf qui faisaient face à la presse hier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici