Les  jeunes  jakartamen  de  Fatick  ont  été  libéré.  La  radio  futur  média  qui  donne  l’information  dans  son  journal  de  13H notifie que  ces  derniers  manifestaient  pour  protester  contre  les  forces  de  l’ordre.

Un des leurs a perdu  la  vie  dans  une  course  poursuite  avec  les  limiers. Une  situation  assimilés à  de  la  bavure  policière  sauf  que  l’autopsie  fait  état  d’une  mort  naturelle de Lamine  Koita.

Il  faut  noter  que  ces  jeunes  ont  été  poursuivi pour  destruction  de  biens    de  l’Etat, détention  d’armes et  troubles à  l’ordre public

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici