S'Informer devient un plaisir

Le ministre de la Justice annonce la dématérialisation de toute la chaine pénale

0

Le Garde des Sceaux, ministre de la Justice a présidé ce jeudi la conférence annuelle des chefs de Parquet. Cette conférence que le Garde a, d’ailleurs, rebaptisée, Conférence nationale des chefs de Parquet, a été l’occasion pour eux d’aborder les points relatifs au fonctionnement des parquets du Sénégal.

Le vibrant hommage du Garde des Sceaux aux magistrats

« A cette occasion exceptionnelle, permettez-moi de rendre un vibrant hommage à ceux qui sont trivialement désignés de magistrats debout; debout comme un seul homme et en dépit des vicissitudes intrinsèques à leurs fonctions, ils exercent leur métier avec conviction non sans conférer, mais sans courber l’échine. Depuis ma nomination, j’ai pu visiter des juridictions, rencontrer des magistrats enthousiastes sans une pointe d’agacement, fiers de leur métier. En un mot, j’ai trouvé une communauté judiciaire dont le dévouement et la compétence force le respect. J’ai également entendu leurs préoccupations et leurs attentes, croyez-moi, pour les réponses, je me suis attelé autant que faire se peut dès ma prise de fonction et je continuerai à m’y employer sans relâche », a déclaré Me Malick Sall.

Promouvoir une justice de qualité, l’ambition du Chef de l’Etat

« L’ambition que son Excellence, le président de la République a pour la justice est connue : promouvoir une justice de qualité. Je la porterai avec énergie et abnégation pour bâtir avec vous et avec les différents acteurs une Institution judiciaire au service de nos concitoyens et à la hauteur de leurs attentes. L’existent est déjà satisfaisant, mais le service public de la justice, comme toute eouvre humaine est perfectible et nous y emploierons tous ensemble ».

Vers une dématérialisation de toute la chaine pénale

Le Ministre de la Justice Me Malick Sall annonce un plan de transformation numérique qui permettra à coup sur à doter des magistrats d’outils utiles et innovants qui devraient aboutir à une dématérialisation de toute la chaîne pénale.

« Avec mes collaborateurs, nous sommes en train de réfléchir en profondeur et à tous les niveaux pour relever les défis auxquels l’Administration de la justice dans son fonctionnement est confrontée.
Néanmoins, je vous engage vous aussi à rester mobilisés et à poursuivre votre contribution à la construction de notre édifice qui est d’abord le vôtre et qui pour ma part constitue ma famille professionnelle, a fait savoir le Garde des Sceaux.

Dans le cadre du dispositif de remontée d’informations, les discussions qui suivront sur les thématiques retenues cette année, explique Me Malick Sall, « s’inscrivent dans la continuité du plan global de changement des habitudes pour une Administration de la Justice plus performante. Le plan de transformation que j’appelle de tous mes vœux, doit conduire à doter les magistrats d’outils utiles innovants, lequel plan devrait aboutir à une dématérialisation de toute la chaine pénale. Tout cela ne sera possible qu’avec une prise en charge des infrastructures techniques : matériels informatiques et internet. A sortir de cette rencontre, j’exhorte ceux qui en exprimeront le besoin de se rapprocher du Directeur de dématérialisation et de l’autonomisation des services judiciaires pour que le nécessaire soit fait avec diligence ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.