S'Informer devient un plaisir

CREATION DES VILLES NOUVELLES ET INTELLIGENTES: Les Btp la clé de l’émergence

0

L’Afrique a une démographie jeune et croissante. Ceci  lui  donne un avantage énorme en main d’œuvre avec des dirigeants capables d’assurer la mise en place des travaux de désenclavement et, mouvement des personnes et, matériaux pour garantir la compétitivité des marchés locaux et la réduction des couts. Les infrastructures et les BTP qui, parallèlement regroupent tous les secteurs, la télécommunication, l’énergie, l’électricité, l’assainissement et l’environnement, représentent l’un des piliers du développement de l’Afrique.  C’est dans cette dynamique que le Cabinet KAIZENE, en partenariat avec All Africa Global Media, son partenaire au Sénégal,   compte  tenir  la 4 ème Conférence Internationale sur le secteur des BTP et des Infrastructures. Selon un communiqué rendu public, « la conférence vise à favoriser les synergies entre les acteurs du secteur et les parties prenantes, avec pour objectif principal de développer, de faire évoluer de façon plus adaptée et plus dynamique le secteur, et de créer une plateforme instructive servant à former les acteurs ». Cet événement s’inscrit également dans l’apport de voies et moyens permettant de faire évoluer les économies des pays Africains, à travers des échanges de bonnes pratiques, des échanges commerciaux et des partenariats pour assurer la croissance tant recherchée. Cela permettra de donner l’outillage des investissements nécessaires pour l’émergence des « villes de demain », capables de résister à la pression intense exercée par un développement rapide urbain en harmonie avec l’environnement à l’instar de la ville de Diamniadio. La plateforme lit-on, « veut  que des acteurs tels que les banques, les fonds, les énergies, les télécommunications, et les transports (consommateurs, producteurs, entrepreneurs, fonctionnaires, décideurs, acteurs et partenaires sociaux etc.), puissent échanger. Elle permettra d’identifier conjointement les opportunités et relever les défis de nos pays sur une nouvelle trajectoire de développement durable pour stimuler davantage tout le potentiel de croissance, de créativité et d’initiative entrepreneuriale de l’Afrique ».

Le secteur des BTP en Afrique reste très prometteur, favorable à tout investissement toujours selon le texte. La création des infrastructures, l’assainissement, l’amélioration du marché intra-Africain et l’utilisation des énergies renouvelables sont les piliers du développement Africain. D’où, le besoin de l’innovation et l’utilisation du digital dans la revue des performances infrastructurelles. Celle-ci permettra d’offrir des produits adaptés aux besoins grandissants des populations. « L’urbanisation de l’Afrique demande le mouvement des personnes et des matériaux, chose possible avec le développement des transports routiers. L’Union Africaine, ainsi que la Banque Mondiale en ont fait leur leitmotiv. Pari sur l’avenir, l’essor des pôles urbains prend son élan dans plusieurs pays d’Afrique ». Le Sénégal dans le cadre de sa politique d’aménagement régional et de développement territorial a initié la création d’une ville nouvelle à Diamniadio afin de désengorger la zone métropolitaine dakaroise. Ce nouveau pôle urbain est un modèle de ville intelligente (smart city) qui consiste à construire et à organiser la ville en anticipant ses besoins à moyen et long terme dans un esprit de développement durable, de mixité urbaine et de valorisation du foncier. « Ce projet de développement immobilier unique en Afrique de l’Ouest, carrefour non seulement à l’échelle du Sénégal, mais également de la sous-région par le croisement entre différentes routes nationales et voies de chemin de fer » mentionne le document.

L’intégration des états Africains dans l’économie mondiale de même que la réalisation des objectifs d’émergence, nécessite la création d’infrastructures propres à contribuer effectivement à leur croissance économique inclusive en favorisant le bien être de leur population. « Les exigences de la mondialisation pousse l’Afrique à se donner des infrastructures adéquates à travers l’utilisation du digital, de l’innovation et d’avoir des constructions durables, écologiques et intelligentes ». L’un des objectifs du développement durable consiste à concevoir des villes assurant l’égalité des chances pour tous, donnant l’accès aux services de base, à l’énergie, aux logements et aux transports. Ce volet économique de l’émergence vise à faire de l’Afrique un pôle d’attraction des investissements et à faciliter son intégration avec succès dans l’économie mondiale grâce à sa capacité d’exportation et à la qualité de ses réformes. « Cela favorisera également la compétitivité et la réduction des couts. Cette révolution prend en charge l’aspiration des Africains au changement, à un meilleur niveau de vie en émanant des transformations économiques engagées pour offrir des opportunités permettant à tous de vivre sainement et ainsi redonner à l’Afrique ce qu’elle a toujours été : le berceau de l’humanité » conclut le texte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.