Alors que le Sénégal avait de belles perspectives, la crise liée au coronavirus pourrait tout anéantir. C’est ce que soutient la Banque africaine de développement dans son rapport sur les perspectives économiques en Afrique.

« Selon l’indice mondial de sécurité sanitaire 2019, le pays se situe au 95e rang mondial sur 195 pays en termes de préparation pour faire face à une épidémie. Son score de 37,9 sur 100 s’avère inférieur à la moyenne mondiale de 40,2 sur 100. Il est tiré vers le bas par des insuffisances en matière de détection et de lutte contre les infections ainsi qu’en matière d’équipements. En cas d’accélération de l’épidémie, des tensions importantes pourraient survenir au sein du système de santé », prévient la Bad dans son rapport exploité par Libération. Le même rapport indique que, par rapport aux prévisions initiales, le déficit public devrait au moins doubler en 2020 en raison de la baisse des recettes. « Sans tomber en récession, le Sénégal perdrait 4 à 6,7 points de pourcentage du Pib », mentionne-t-on dans le rapport qui révèle également que près de 49 millions d’Africains pourraient être plongés dans l’extrême pauvreté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici