Tito Wats a été arrêté pour crime financier, il promettait le paradis à ses fidèles en échange d’argent.

Le 28 juin dernier, la police zimbabwéenne arrêtait un pasteur nommé Tito Wats. Contre 500 dollars, alors que le salaire journalier moyen équivaut à 2 dollars, il vendait un ticket garantissant selon lui une entrée au paradis.
“Jésus m’est apparu”

Après avoir été arrêté pour “crime financier”, Tito Wats a déclaré : “Je me fiche de ce que les gens ou la police disent de moi, je suis persécuté parce que je fais le travail de Dieu […] Jésus-Christ m’est apparu et m’a donné les billets en or pur pour que je puisse les vendre aux gens qui veulent le salut”.

Pourtant, nous apprend AfrikMag, des milliers de Zimbabwéens ont protesté dans les rues pour réclamer la libération du pasteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici