Gabril Pouye, pêcheur de 49 ans , marié et père d’un enfant, accusé de s’être adonné à des attouchements sexuels sur deux filles mineures âgées de 3 à 6 ans . Informés des présumés agissements peu orthodoxes du pêcheur  originaire de Thiès, les hommes du commissaire Adramé Sarr l’ont promptement cueilli à son domicile au quartier Alwar de Ziguinchor.

Tout a commencé en décembre dernier, quand, selon Mouskéba Diassy, sa fille K.M, âgée de 3 ans, lui a fait savoir que  Gabriel Latir Pouye avait introduit ses doigts dans son sexe. Une accusation faite après une interrogation sommaire suite à des douleurs au moment d’uriner. « Quand j’ai interrogé Gabriel Pouye, il m’a avoué avoir caressé le sexe de ma fille. Depuis, je l’ai chassé de notre maison », a dit Mouskéba Diassy devant les enquêteurs.

Mais Gabriel reviendra à la charge , en jetant son dévolu sur la fille de Diariétou Cissé, voisine de Mouskéba. Pour assouvir ses vils désirs, il asseyait la fille de Diariétou Cissé âgé de 6 ans sur sa cuisse  et profitait de la situation pour introduire son doigt dans le sexe de l’enfant. Il sera pris sur les faits par la fille de Fatou Cissé, grande sœur de Diariétou qui informe sa mère et sa voisine devant qui, Gabriel Latir Pouye interpellé s’excusera platement, Alléguant ignorer ce qui le pousse à commettre de tels actes.

Alertés, les éléments de la brigade de recherche du commissariat de police de Ziguinchor arrêtent le pêcheur qui passe aux aveux.  » Je reconnais les faits qui me sont reprochés. Ce sont des choses que je fais sans m’en rendre compte », a t-il confié aux policiers.

Les deux filles entendues par les policiers ont confirmé que Gabriel a bien introduit ses doigt dans leur sexe. Une réquisition à personne qualifiée a été adressée au gynécologue du centre hospitalier de Ziguinchor. Le toubib a confirmé les faits. Ce qui a valu au pêcheur un ticket pour la prison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici