Le gouverneur de Ziguinchor va sévir contre les cas importés qui violaient l’état d’urgence et la fermeture des frontières. Depuis qu’une Bissau-Guinéenne est testée positive au Covid-19, les autorités sanitaires sont en train de chercher ses contacts pour éviter la propagation de la maladie, car elle était avec une amie dans une auberge. Selon Guédj Diouf, ils ont été informés de leur présence dans une auberge par les services de renseignements.

C’est ainsi que les deux dames ont été cueillies et testées. Finalement, une d’entre elles est positive, sa copine et le gérant de l’auberge sont négatifs. Mais Guédj Diouf prévient que leur comportement ne restera pas impuni. Dès qu’elle sera rétablie (guérie), annonce le gouverneur Guédj Diouf, elle sera arrêtée par la police et présentée au procureur de la République. Sa compagne et le gérant de l’auberge seront également déférés au parquet à la fin de leur quarantaine.

Par ailleurs, le gouverneur Diouf renseigne que la région a enregistré depuis le début de la pandémie 18 cas locaux. Les 17 cas sont déclarés guéris et un cas de décès est noté. Actuellement, Ziguinchor ne compte que 4 cas sous traitement au centre de traitement des épidémies. Ces 4 cas importés viennent de la Guinée Bissau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici