S'informer devient un réel plaisir

Xëyu ndaw ñi: 64802 jeunes seront recrutés

0
Invité à l’émission La mi-journée diffusée sur Walf Tv, le Directeur de l’Emploi est revenu largement sur le programme spécial Emploi (Kheuyou Ndaw Yi) initié par le chef de l’Etat. Chiffres à l’appui, Pape Modou Fall a détaillé les résultats de ce programme. Là où le programme ciblait 65 mille recrutements, à un an d’existence le programme en est à 64803 recrutements de jeunes dans divers corps de métiers. «Le 22 avril 2021, Macky a lancé le programme Xeyou Ndaw Yi. Dans le volet recrutement spécial, il a annoncé le programme de recrutement de 65 mille jeunes dans les secteurs du cadre de vie, du sport, la santé, l’éducation civique, la sécurité… C’est huit corps de métiers qui étaient ciblés. Ce recrutement devrait être territorialisé. Actuellement, nous en sommes au recrutement de 64802 emplois dans le cadre du recrutement spécial. L’emploi est lié à l’employabilité. C’est pourquoi beaucoup de jeunes sont en formation dans divers corps de métiers financés par l’Etat du Sénégal à travers la 3FPT, Onfp… Chacun de ses employés dispose d’un contrat à une durée déterminée de 2 ans. Les recrutements sont territorialisés et chaque pôle est dirigé par un préfet. Il ne peut donc y avoir une politisation des recrutements. Les jeunes qui sont recrutés l’ont été sur la base d’une plateforme. L’opposition est dans son rôle de s’opposer en qualifiant de recrutement de politique», a expliqué Pape Modou Fall sur le plateau de Walf Tv. Interpellé sur la manifestation du 17 juin de l’opposition, il signale que la manifestation a été un échec avec les jeunes n’ont pas suivi l’opposition. Occasion qu’il saisira pour inviter les leaders de l’opposition débattre sur la politique d’emploi du régime. «Les jeunes ne les suivent plus parce qu’ils sont dans la manipulation. Les réalisations du président Macky Sall en matière d’infrastructures sont énormes : Ter, Brt, Ponts et autoponts, ponts de Foundiougne de Marsassoum… Les trois présidents qui se sont succédé au pouvoir sont de loin devancés par le président Macky Sall en termes de création d’emploi», explique Pape Modou Fall. Qui trouve que «L’opposition doit endosser ses erreurs parce que c’est elle qui n’a pas respecté les règles des investitures. Maintenant que force reste à la loi».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.