Koromack Faye était hier, jeudi 1 février, devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar. Il est poursuivi pour vol d‘électricité présumé par la Senelec. Le Saltigué a nié les faits face au juge avant de dérouler sa version.

Tout est parti, selon lui, d’un cumul d’impayés de factures d’électricité, d’un montant de 400 mille francs, trouvé dans une maison qu’il a prise en location. Il efface l’ardoise, mais tarde à retrouver le courant.

Ne pouvant plus attendre, il raconte avoir acheté un groupe électrogène et un panneau solaire pour être autonome. À la suite d’un contrôle, indique-t-il, la Senelec l’a accusé de vol.

Koromack estime que la plainte de la Senelec n’est que le prétexte d’une cabale qui est menée contre lui par des individus tapis dans l’ombre. Ce, dit-il, à cause de ses terrains situés à Mbour et qui attireraient les convoitises.

La partie civile, la Senelec, n’était pas présente au procès. Le procureur a requis l’application de la loi. Délibéré : le 15 février.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici