Le Collectif Ànd Sàmm Jikko yi suspecte une promotion de l’agenda  LGBT au Sénégal comme trame de fond de la visite  du premier ministre canadien au Sénégal. Aussi, à travers un communiqué rendu public, il réitere  son « opposition aux manœuvres et vils dessins visant à promouvoir tout agenda en porte-à-faux avec nos us et nos valeurs ».

Non sans  souhaiter  la bienvenue à Monsieur Justin Trudeau, premier ministre du Canada au Sénégal et lui témoigner tout le respect dû à son rang ainsi qu’au peuple canadien.

Toutefois, l’entité persiste à dure non à toute velléité de mettre la pression sur les autorités politiques de notre pays aux fins de la légalisation de l’homosexualité et de la promotion de l’agenda LGBTQ au Sénégal.

« Au nom de tous les sénégalais encore attachés à nos valeurs religieuses et traditionnelles nous invitons les autorités politiques à faire respecter nos croyances et nos valeurs dans toute entreprise relevant du domaine public. Elles ne doivent en aucun cas ployer sous le poids de promesse d’aide au développement pour avaliser un agenda qui ne prospérera JAMAIS au Sénégal » conclut le communiqué.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici