Cela fait 29 ans que les rescapés, veuves et orphelins de la guerre du golf réclament à l’Etat leurs indemnités. Des années durant, où ils valsent entre amertume et espoir.

« L’Arabie saoudite a versé à chaque rescapé et veuve plus de 101 millions »

Aujourd’hui encore, informe Ibrahima Cissé, un des rescapé du crash de l’avion de 1991, « On aurait pu être des millionnaire si l’Etat nous avait versé l’argent que l’Arabie Saoudite nous avait payé. Au lieu des 101 millions estimés pour chaque soldats, 1 millions nous a été remis », livre-t-il.

« Il y a des veuves qui ont reçu moins de  100 000 Fcfa »

Selon la présidente des veuves des victimes de la guerre du Golfe, Macky Sall doit faire bouger les choses. En effet, à l’en croire, cela fait des années qu’elles vivent dans la précarité sans l’appui de l’Etat. Pour elle, il est temps que l’Etat répare ses erreurs qui n’ont pas facilité la vie aux orphelins des anciens combattants.

« La vie de mon père ne valait que 42 000 Fcfa »

Pour Babacar Fall, orphelin d’une des victimes, aucun million au monde ne vaut la vie de son père. Il ne veut ni argent ni récompense. Son seul souhait, c’est d’aller se recueillir sur la tombe de son père.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici