DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Vélingara : Un bachelier tué par accident à Dakar

0

Parti il y a à peine 2 mois à Dakar pour s’inscrire à l’Ucad, Mamadou Saliou Diallo va être ramené les pieds devant. Son corps a été ramené à ses proches et parents hier mercredi, dans son village natal de Wassadou, situé dans département de Vélingara. Le bachelier (session 2023) n’a pas eu le temps de s’inscrire au Département de portugais de la Faculté des lettres et sciences humaines, où il a été orienté, qu’une mort tragique est venue déchirer ses cahiers, fermer ses livres et casser ses plumes. Il était tombé, lundi 19 février à Dakar, d’un immeuble sur lequel il travaillait comme ouvrier. Une foule nombreuse, hystérique et inconsolable d’amis, de proches, de parents et d’anciens camarades de classe et d’anciens professeurs l’ont accompagné au cimetière du village aux environs de 10 heures. Agé de 23 ans, célibataire sans enfant, l’ancien élève du lycée de Wassadou, dès son arrivée à Dakar, fin décembre 2023, travaillait avec une entreprise de construction de bâtiment. Histoire de préparer la rentrée académique et trouver les moyens de subvenir à ses besoins ; ses parents agriculteurs ne pouvant le faire.

Après l’enterrement de leur camarade, le président de l’Amicale des étudiants ressortissants de la commune de Wassadou, Sanoussy Mballo, a lancé un cri du cœur à l’endroit des autorités locales et étatiques. Il dit : «La fermeture de l’Ucad est responsable de ce décès. Au campus, la vie est moins chère. Si les étudiants doivent aller au restaurant du coin, participer au paiement d’une chambre mensuellement hors campus social, il sont obligés de se trouver un travail temporaire. Nous demandons l’ouverture du campus et le démarrage des cours.» Il ajoute : «Après le décès de ce jeune, aucune autorité politique locale ne nous est venue en aide. C’est l’entrepreneur et nous, étudiants, qui avons assuré le transport du corps et remis une enveloppe à la famille.»

laissez un commentaire