DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Une jeune maman apprend que son mari est condamné pour viol, elle se donne la mort

0

Une mère de trois enfants, souffrant de dépression après la condamnation de son mari pour le viol d’une jeune femme rencontrée grâce à l’application Tinder, a mis fin à ses jours près de Manchester, en Grande-Bretagne, informe ParisMatch.

Elle n’aura pas supporté la terrible épreuve. Le «Manchester Evening News» rapporte qu’en juin dernier, Yinka McKay a mis fin à ses jours en se jetant sous un train, un an après l’emprisonnement de son mari pour avoir brutalement violé une jeune femme rencontrée sur l’application Tinder. «Tétanisée par la peur», cette dernière avait raconté lors du procès de son agresseur en 2017 s’être sentie «comme un animal» pendant le rapport sexuel non consenti avec le mari de la défunte.

Le 27 juin dernier, selon le «Mirror», Yinka McKay, mère de famille de 40 ans, a déposé un de ses trois fils à l’école avant de se rendre à la gare, «repérée quelques mois avant», où elle s’est précipitée sur les rails. Marié depuis 2000, leur couple avait connu des difficultés conjugales.
Sombrant progressivement dans la dépression, Yinka vivait depuis quelque temps avec sa mère. Cette dernière a raconté au journal britannique que sa fille «avait l’habitude de revenir à 8h45 après avoir déposé ses fils à l’école. Quand je me suis aperçue qu’elle n’était pas rentrée à 9 heures, je l’ai appelé et elle m’a dit qu’elle attendait pour discuter avec un professeur». «Puis elle n’a plus répondu à mes appels. Quelques mois avant, elle disait qu’elle voulait se tuer», raconte la mère de la défunte.

Le mari, âgé de 47 ans, avait été condamné à sept ans de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.