DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Une gamine transformée en objet sexuel par un vendeur de…virginité

0

La police de Pikine a mis aux arrêts un vendeur de…virginité qui utilise le réseau social Instagram pour écouler ses prétendus produits à la clientèle féminine.

Fatou S. est très adepte des réseaux sociaux. Et visite très souvent Instagram pour échanger avec des internautes ou découvrir de nouveaux produits cosmétiques à vendre. Un jour, elle tombe sur une affiche et contacte son auteur qui se trouve être le nommé Khadim Mb. Qui étale sur ladite affiche la variété de ses articles en vente. Notamment, un produit consistant à aider les femmes à retrouver leur virginité. Fatou saute au plafond, prend aussitôt l’attache du jeune garçon et passe une commande.

Khadim accepte la commande de l’adolescente et lui communique la condition à remplir pour disposer du produit ; une condition qui consiste à filmer à visage découvert ses parties intimes et de lui envoyer la vidéo sur son téléphone portable. Ceci, dans le but de s’imprégner de la nature et des dimensions du sexe de la mineure, aux fins de lui recommander le produit adapté à sa personne. Elle croit sur parole le gus et accède à sa requête.

Le restaurateur profite alors de l’occasion et enclenche le plan B de sa stratégie. Il appelle au téléphone la demoiselle et propose une partie de plaisir, sous peine de publier ses vidéos obscènes sur les réseaux sociaux si elle refuse. Prise de panique, elle accepte l’offre et se plie aux quatre volontés de Khadim. Qui fait chanter celle-ci à tout bout de champ et s’envole en l’air avec elle à chaque fois qu’il en éprouve l’envie. Il fait d’elle un objet sexuel.

La fille alerte la police

Meurtrie dans son âme et sa chair, Fatou décide de mettre un terme à son supplice et sollicite l’intervention des hommes du commissaire de Pikine Mame Arona Ba. Les flics instruisent la lettre-plainte et concoctent un plan pour coincer le chaud lapin. Ce dernier, qui ne se doute de rien, téléphone comme d’habitude à sa victime et lui fixe rendez-vous dans un endroit discret. La fille panique et alerte les agents patrouilleurs, qui la rassurent et lui demandent de jouer le jeu. Ils devancent le prédateur sexuel sur le lieu de rendez-vous, installent un dispositif de planque et restent à l’affût.

Khadim tombe dans le piège des agents et passe aux aveux 

Khadim débarque sur les lieux, localise la petite et conduit cette dernière vers une destination. Les policiers embusqués interviennent, sautent sur le délinquant sexuel et lui passent les menottes. Interrogé au poste, Khadim Mbpasse aux aveux et reconnaît les incriminations visées contre lui. Il est placé en garde à vue puis présenté devant le parquet du Tribunal de grande instance de Pikine/Guédiawaye pour détention d’images à caractère pornographique, menaces de diffusion, chantages sexuels et viol.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.