Cette enseignante tchadienne se fait copieusement tabasser dans la cour de l’école par la police pour la simple raison qu’elle aurait fait des remontrances à un de ses élèves qui perturbait la classe et qui se traouvait être le fils d’un membre de la junte de Idriss Deby.

L’enfant aurait appelé son père pour lui dire que la maîtresse l’a insulté, 5mn après c’est la police politique qui arrive et voici la punition.

Non seulement elle à dû  subir cette souffrance mais en plus ses tortionnaire lui crier en arabe qu’elle ne devait ni crier ni pleurer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici