DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Une affaire de détournement de mineure secoue Diamaguène

0

La police de Pikine a instruit une affaire de détournement présumé de mineure, impliquant une couturière de 14 ans nommée A. Ba et un restaurateur répondant au nom de Chérif D, âgé de 16 ans.

Après quelques années passées dans un établissement scolaire, sis à Diamaguène en banlieue dakaroise, la fille A. Ba décide de plaquer les études et jette son dévolu sur la couture. Ce qui du reste déplait à ses parents qui la manœuvrent pour tenter de la convaincre à poursuivre ses études. Mais, la gamine reste inflexible et obtient gain de cause. Elle se reconvertit ainsi en coutrière et intègre un atelier de couture. Un jour, elle croise le chemin d’un certain Chérif D, restaurateur, qui lui déclare sa flamme et l’invite à sortir en amoureux avec lui.

La fille décline cependant l’offre du jeune garçon, qui joue au teigneux et finit par la conquérir. Ils deviennent alors des amants et commencent à se la couler douce, loin des regards et oreilles indiscrets. Au fil du temps, la gamine change de comportement et file un mauvais coton. Puis, elle fugue durant deux jours et retourne tranquillement à son domicile, sans donner la moindre explication.
La mère voit rouge, se défoule sur l’adolescente et la bastonne. Très en colère, la demoiselle trompe la vigilance de ses proches et fugue à nouveau, histoire de se venger de la raclée de sa mère. Elle rejoint alors son amant et décide de vivre avec lui. Sa famille constate sa disparition et lance sa recherche dans le quartier. Une grande battue est organisée dans les coins et recoins des quartiers environnants. Sans succès.

L’adolescente reste alors introuvable plus de 20 jours. Le papa interpelle les copines de son enfant. Qui lui déclarent que celle-ci se trouve dans la chambre de son petit-ami Chérif D. Lequel a d’ailleurs déménagé de Diamaguène pour aménager à Pikine. Furieux, le père débarque là-bas et apprend que le jeune garçon travaille comme restaurateur dans un Fast-food, qui se situe à l’arrêt de Buntu Pikine.

Chérif lâche : «c’estelle qui m’a poussé à coucher avec elle. Elle m’a fait découvrir ça»

Alertés, les policiers de la brigade de recherche débarquent au Fast-food, cueillent Chérif et le conduisent au commissariat d’arrondissement de Pikine. Cuisiné, le jeune restaurateurreconnaît être l’amant de la demoiselle. Il avoue ensuite avoir couché à deux reprises avec elle et parle de relations sexuelles consentantes. «C’est la première fois de ma vie que j’entretiens des rapports sexuels avec une femme. Et c’est la nommée A. Ba qui m’a poussé à faire ça», tente-t-il de se dédouaner.

Interrogée sur procès-verbal, A. Ba reconnaît sans ambages avoir fugué de la maison familiale et revendique sa relation amoureuse avec le jeune restaurateur Chérif D. «Voilà 6 mois que nous sortons ensemble. J’ai couché à deux reprises avec lui. Ce sont des relations sexuelles consentantes», a soutenu la couturière. Qui tente de disculper son prince charmant. Mais, comme le consentement d’une fille mineure n’a aucune valeur en droit pénal, Chérif D. a été écroué pour détournement de mineure.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.