DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Un steward force une passagère à mettre son chien dans le coffre à bagages : L’animal meurt en plein vol

0

Lors d’un vol reliant Houston à George Bush aux USA, un steward a ordonné à une passagère réfractaire de placer la caisse contenant son chien dans le compartiment à bagages situé au-dessus de son siège. Á l’atterrissage, l’animal a été retrouvé mort.

C’est une bien triste histoire que relaye BuzzFeed News. Aux États-Unis, une passagère accuse formellement un steward de United Airlines d’avoir conduit son animal de compagnie, un bouledogue français, à la mort. L’homme aurait forcé la jeune femme à mettre son chien dans le compartiment à bagages situé au-dessus de son siège. Mais à l’atterrissage de l’avion, le chien, qui avait passé plusieurs longues minutes à aboyer, a été retrouvé sans vie.

Le fait divers s’est produit le 11 mars dernier lors d’un vol reliant Houston à George Bush en l’aéroport de New York La Guardia. Devant l’impassibilité du steward, la passagère, pourtant réfractaire, s’est exécutée, et a placé son animal dans le compartiment. Pendant trente longues minutes, le bouledogue français n’a eu de cesse d’aboyer. Puis, un long silence. Á l’arrivée du vol, au moment de récupérer la caisse, la passagère a retrouvés chien mort.

United Airlines enregistre 18 décès d’animaux en 2017

Dans un communiqué, United Airlines reconnaît l’incident et indique même que cet « accident tragique n’aurait jamais dû se produire ». Et pour cause : les animaux de compagnie n’ont pas à être placés dans les compartiments supérieurs ! « Nous assumons l’entière responsabilité de cette tragédie, et exprimons nos plus sincères condoléances à la famille et nous nous engageons à les soutenir. Nous étudions minutieusement ce qui s’est passé pour que cela ne se reproduise plus jamais » a indiqué la porte-parole de la compagnie aérienne. Pour se faire pardonner, United Airlines entend prendre en charge la totalité des frais d’autopsie de l’animal.

La mort d’animaux durant les vols aériens n’est pas entièrement imputable aux compagnies aeriennes, qui tiennent à rappeler que les animaux peuvent ne pas supporter le stress des secousses. Toutefois, en 2017, United Airlines a été la compagnie aérienne américaine la plus meurtrière pour les animaux de compagnie avec 18 décès enregistrésen cours de vols.

laissez un commentaire