Un préparateur de commandes du site de vente en ligne La Redoute a été mis à pied par l’entreprise pour avoir mangé une clémentine en dehors de ses heures de pause. Le salarié du site logistique de Wattrelos (Hauts-de-France) a saisi la justice pour contester la sanction, il a été débouté. 

7 novembre 2017. Comme tous les matins, Smaïl se lève à 4h30 et prend la direction du site logistique de Wattrelos où il est employé par La Redoute. Il entame son service à 6 heures et décide de briser la faim trois heures plus tard en mangeant une clémentine. Anecdotique? Pas pour ses supérieurs qui lui reprochent cet encas improvisé en dehors de son temps de pause. Après avoir mangé le fruit sur un banc, il dépose les épluchures sur son poste de travail. Résultat? Une journée de mise à pied et une perte nette de 70 euros sur son salaire. 

Il assure avoir profité d’une “micro-panne” ayant provoqué l’arrêt de la chaîne pour s’accorder ce break. Son avocate, Aurélie Bertin, juge la sanction disproportionnée et considère que cette décision symbolise la “déshumanisation » de l’entreprise, selon des propos rapportés par le Huffington Post. 

“Je trouve ça scandaleux”

Son de cloche opposé du côté de l’entreprise. Maître Noémie Dupuis, qui représente les intérêts de La Redoute, estime que la sanction est “graduée” et étaie son propos en faisant allusion à un antécédent. Il “s’est permis de quitter son poste le 17 septembre 2017 pour aller chercher des sucreries en salle de pause”. On lui reproche également d’avoir “fait preuve fait d’intempérance” envers sa supérieure hiérarchique. 

“Smaïl est très surpris et aussi révolté par cette décision. On peut difficilement comprendre que le tribunal ait retenu le point de vue de la direction de La Redoute alors que rien ne peut justifier une telle sanction”, regrette un représentant syndical de la CGT, au micro de France 3. 

Le principal intéressé avoue être “sous le choc. “Je trouve ça scandaleux (…) La sanction de la Redoute était déjà complètement disproportionnée et là j’ai l’impression que la justice n’existe pas.”



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici