S'Informer devient un plaisir

Un père tue sa fillette de 3 ans

0

En août 2020, la petite Amberlie Pennigton-Foley a été mortellement blessée dans l’aire de jeux où elle se trouvait avec son père, en Nouvelle-Zélande.

La journée père/fille s’est transformée en véritable drame. En août 2020, en Nouvelle-Zélande, Robert Foley a décidé d’emmerner sa petite fille dans une aire de jeux, située non loin de leur domicile, à Upper Hutt. Sur place, les deux se sont longuement amusés avant que la journée ne vire au drame. Alors qu’ils jouaient sur un équipement appelé Supernova Ring, Robert Foley a accidentellement blessé gravement la petite Amberlie Pennigton-Foley en tombant sur elle. Dans un rapport du médecin légiste qui a examiné son corps, il a été révélé que la fillette avait subi « de graves blessures à la tête et au cou » ainsi qu’une « blessure au cerveau et à la moelle épinière ».

New Zealand Herald rapporte que l’équipement de jeu Supernova est une « grande roue qui se trouve juste au-dessus du sol » et qui tourne en courant dessus ou en utilisant ses mains. Selon les éléments de l’enquête ouverte après le décès tragique de Kimberlie, la fillette était assise sur la partie la plus haute de l’anneau lorsque son père, qui se tenait sur le volant, a fait bouger la structure. Selon le médecin, Robert Foley a commencé à perdre l’équilibre à cause de la vitesse et alors qu’il tentait de sauter de la roue, celle-ci a tourné, le faisant tomber sur sa fille. Il l’a immédiatement relevée mais a vu qu’elle saignait du nez et était « en déséquilibre ». Il l’a donc tout de suite emmenée dans une clinique proche.

La mère de Kimberlie lui rend hommage
Malgré les efforts du personnel soignant pour la sauver, la petite fille est décédée. Les enquêteurs ont déclaré que la mort d’Amberlie n’était pas due à un défaut de l’équipement et qu’il n’y avait aucune preuve que son père l’ait utilisé d’une « manière dangereuse ou imprudente » : « La mort d’Amberlie était un accident tragique dans le vrai sens du terme. Je ne serais pas surpris d’apprendre que de nombreux autres parents avaient déjà utilisé la Supernova d’une manière similaire sans incident grave ». Après la tragédie, la mère de la fillette lui a rendu hommage. « Toute la communauté pleure la perte de notre bébé, confiait-elle. L’amour et le soutien de tous ceux qui nous entourent – et en fait du monde – nous ont littéralement permis de traverser ces derniers jours. Merci du fond du cœur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.