DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Un agent de la Croix viole à 3 reprises une mineure dans son ambulance

0

Un responsable de la camaraderie de la Croix rouge de Castor-Dieuppeul, a été arrêté puis déféré pour viols répétitifs sur mineure âgée de 17 ans.

La Sûreté urbaine (SU) a été saisie par la nommée B. Kane, dénonçant le mis en cause. D’après la plaignante, ce dernier, membre du comité local de la Croix-Rouge « aurait profité de l’innocence de sa nièce, N. Kane, âgée de 17 ans pour la violer à trois reprises » dans une ambulance.

Racontant le premier viol, la victime présumée, reprise par Libération, a soutenu que « Camara a introduit son doigt dans son vagin ». Avant, dit-elle, ce dernier a usé d’un subterfuge pour s’isoler avec elle : « A. Camara s’était porté volontaire pour l’amener faire une consultation gynécologique à la clinique Khalifa Ababacar Sy de Liberté 6, en lui faisant croire qu’ils vont y aller avec d’autres élèves ».

Mais, à son arrivée, déclare-t-elle, « elle n’a vu personne dans le véhicule, et quand elle a demandé des explications, A. Camara lui a répondu que ses camarades s’étaient désistées au dernier moment ».

L’accusatrice jure lui avoir alors dit « qu’elle allait retourner chez elle ». Mais, son bourreau présumé a fait la sourde oreille. « Il a pris le chemin de la clinique, refusant de me laisser rentrer. Il a garé son véhicule à quelques mètres de la clinique avant de me demander de l’attendre à l’arrière. Il a ensuite pris son téléphone pour simuler un appel avant de revenir me dire que le gynécologue n’est pas disponible. Mais, il l’a chargé de me consulter », balance la mineure.

C’est ainsi, enfonce-t-elle, qu’il l’a muselée puis doigtée avant d’abuser d’elle à deux reprises.

Le mis en cause a nié les faits, mais il a été rattrapé par son passé puisque les enquêteurs ont découvert qu’il a déjà été condamné à deux ans de prison pour viol, souffle le journal.

laissez un commentaire