DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Ukraine: Des Sénégalais tués au combat

0
L’armée russe a affirmé vendredi qu’un peu moins de 7000 «mercenaires étrangers», issus de 64 pays, étaient arrivés en Ukraine depuis le début du conflit et que près de 2000 d’entre eux avaient été tués.

Parmi ses soldats « mercenaires », Moscou fait état de combattants africains morts en Ukraine, selon Deutsche Welle (DW). En effet, selon le journal, plusieurs dizaines de ressortissants du Nigeria et du Sénégal partis combattre l’armée russe auraient été tués au combat.

38 combattants nigérians et 4 soldats sénégalais partis combattre l’armée russe auraient été tués au combat.

Pourtant, ces deux pays, (le Nigeria et le Sénégal) avaient appelé, début mars, leurs ressortissants à ne pas aller combattre en Ukraine.

Au Sénégal, le ministère des Affaires étrangères avait officiellement interpellé l’ambassade d’Ukraine à Dakar pour avoir fait figurer un appel à rallier l’armée ukrainienne sur sa page Facebook.

Un appel qui aura donc toutefois été entendu par certains Sénégalais. Une quinzaine de Sénégalais seraient partis en Ukraine, selon les chiffres avancés par Moscou

La liste des combattants étrangers, à la date du 17 juin, comprennent des mercenaires et des spécialistes en armements de 64 pays au total. « Depuis le début de l’opération militaire spéciale, 6956 sont arrivés en Ukraine, 1.956 ont déjà été éliminés, 1779 sont repartis», a annoncé dans un communiqué le ministère russe de la Défense.

59 «mercenaires» français, sur 183 venus combattre, ont été tués depuis le début de l’offensive russe. Les pays ayant enregistré selon Moscou le plus de pertes sont la Pologne (378 morts), les États-Unis (214), le Canada (162) et la Géorgie (120).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.