L’activité économique dans l’Uemoa est demeurée soutenue au troisième trimestre 2019. Selon la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest (Bceao) dans son Bulletin trimestriel des statistiques, troisième trimestre 2019, le produit intérieur brut de l’Uemoa s’est accru au troisième trimestre 2019 de 6,6%, en glissement annuel, après 6,4% un trimestre plus tôt.

Elle souligne que la croissance de l’activité économique dans l’Union reste tirée par le secteur tertiaire, dont la contribution s’est établie à 3,7 points de pourcentage, contre 3,6 points de pourcentage le trimestre précédent.

«La contribution du secteur secondaire est quant à elle ressortie à 1,7 point de pourcentage, en hausse de 0,1 point de pourcentage par rapport au trimestre précédent. L’apport du secteur primaire à la croissance a été de 1,2 point de pourcentage, stable par rapport aux réalisations du deuxième trimestre 2019 », explique l’institution d’émission.

Le taux d’inflation dans l’Uemoa, en glissement annuel, est ressorti à -1,2% à fin septembre 2019, après -0,5% trois mois plus tôt. Le maintien des variations négatives, en rythme annuel, du niveau général des prix est essentiellement imputable à la poursuite de la baisse des prix des produits alimentaires dans la plupart des pays de l’Union.

En particulier, un repli sensible des prix des céréales locales est observé dans les pays sahéliens, atteignant, pour le maïs, 45% au Mali, 34% au Burkina et 16% au Niger et pour le mil, 37% au Mali, 24%
au Burkina et 21% au Niger.

Cette évolution serait en lien avec le bon approvisionnement des marchés induit par la hausse de la production de la campagne agricole précédente et les anticipations d’une bonne récolte de la campagne en cours.

Les ventes à prix modérés par les organismes publics et les distributions gratuites par les structures humanitaires dans certaines régions du Sahel ont également contribué à accentuer la dynamique baissière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici