Le nom du principal commanditaire de la tuerie de Bofa Bayotte est connu même si le procureur s’est réservé de citer des noms,

«L’As » a appris que des éléments compromettant ont été trouvés contre le « journaliste » incriminé dans ce massacre: René Captain Bassène.

Ce dernier en service à l’Anrac serait, le  cerveau. Même s’il n’était pas sur les lieux, l’AS signale qu’il aurait joué un rôle déterminant dans l’exécution. L’enquête risque d’éclabousser d’autres confrères, rapportent les sources du même journal.

L’As croit savoir que cette affaire ressemble plutôt à un réveil des deux fronts du mouvement irrédentiste.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici