L’histoire peu ordinaire du douanier qui avait usé de sa tenue pour des manoeuvres frauduleuses, avait fait les choux gras de la presse. La version la plus répandue faisait état d’un soldat de l’économie qui, en complicité avec son épouse, grugeait d’honnêtes citoyens. Le couple avait amassé des centaines de millions avant de tomber. Nguirane Ndiaye, agent de constatations des Douanes de 40 ans, a été arrêté courant février 2019 et placé sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, escroquerie et faux et usage de faux en écritures privées et exercice illégal de commerce. Sa douce moitié, ndèye Fatou Kane, commerçante de 31 ans, a aussi été inculpé  des mêmes chefs. Même si elle  a été épargnée d’incarcération parce que souffrant d’une maladie incompatible avec la détention. Vezio Babacar Diallo, agent commercial, qui mettait le couple en rapport avec les proies, arrêté et incarcéré, bénéficie d’une mise sous contrôle judiciaire depuis le 07 mais 2019. Appelée à la barre du tribunal correctionnel de Dakar hier jeudi, l’affaire a été renvoyé au 12 mars, sur sollicitation des avocats et après le constat de l’absence de Vezio Babacar Diallo.

Cette affaire a éclaté en début 2019 suite aux plaintes de Serigne Mbacké Sylla, Khady Diouf. Serigne Abdoul Khadre Ndongo, Ali Dieng et Mohamed El Hafefs Eljouri. Toutes ces personnes se plaignaient des agissements du couple Nguirane Ndiaye-Ndèye Fatou Kane qu’elles accusaient des délits d’association de malfaiteurs, escroquerie et faux et usage de faux. Serigne Mbacké Sylla précisait avoir connu Ndèye Fatou Kane par le biais de Vezo Babacar Diallo qui se disait agent de Samsung. La dame lui avait commandé quarante pièces de téléphones portables de marque Samsung J4 pour une valeur de 3 millions F Cfa. Sella ajoute qu’après livraison, Ndèye Fatou l’a contacté deux jours plus tard pour une autre commande de 151 téléphones. Il lui oppose le paiement de la première commande et lui livre, après qu’elle s’est exécutée, la deuxième commande en deux parties pour un coût total de 12 millions F CFa. Seulement après avoir reçu les téléphones, la dame disparait et se fait injoignable.

Khady Diouf et Serigne Abdou Khadre Ndogo ont soutenu être victimes de la dame, pour les mêmes faits et par le même procédé. Ils ont subi un préjudice respectivement de 48 et 73 millions F Cfa. Ils ajoutent qu’à la livraison de la marchandise, c’est Nguirane Ndiaye, qui s’est présenté en tenue de douanier, agissant pour le compte de « Jamila Electronics », société de son épouse. Mieux, il leur a remis des chèques qui leur reviendront impayés pour défaut de provisions, Ndongo précisait que les mis en cause lui avaient faire croire qu’ils avaient gagné un marché de livraison de téléphones au profit des sociétés « Ara Service » et « assistais » pour 50 et 48 millions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici