DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Trèbes : L’héroïsme du gendarme qui a pris la place d’une otage

0

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a salué vendredi l’acte héroïque du gendarme qui a accepté de prendre la place d’un otage lors de l’attaque du supermarché de Trèbes.

Il a agi de façon héroïque selon les propres mots du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. Le gendarme qui a accepté de prendre la place d’un otage, vendredi, dans l’attaque d’un supermarché à Trèbes (Aude), a été grièvement blessé. Le ministre de l’Intérieur a fait savoir qu’il s’était volontairement substitué à une femme qui était prise en otage. «Le lieutenant-colonel de gendarmerie qui était avec ses hommes s’est volontairement substitué à un otage que le terroriste tenait et il est resté avec lui (…) Le terroriste a tiré, le GIGN est intervenu et a abattu le terroriste», a décrit le ministre lors d’une déclaration à la presse à Trèbes.

Le preneur d’otages du supermarché de Trèbes est soupçonné d’avoir tué trois personnes et d’avoir blessé deux autres personnes au cours de trois attaques menées vendredi matin à Carcassonne et à Trèbes (Aude), ont expliqué à l’AFP des sources proches de l’enquête. Il a été tué par les forces de l’ordre.

Le président français Emmanuel Macron a affirmé jeudi depuis Bruxelles, juste avant le dénouement de la prise d’otage à Trèbes (Aude), que «tout porte à croire qu’il s’agit d’une attaque terroriste» et qu’il serait à Paris dans les prochaines heures. Le procureur de Paris François Molins, attendu sur place, «donnera dès que possible tous les éléments relatifs au début de cette enquête», a précisé le président. «Je veux assurer les habitants de Trèbes de l’entière mobilisation des services de l’Etat et en particulier des forces de l’ordre».

laissez un commentaire