Une centaine d’enfants guinéens ont été bloqués à la frontière guinéo-sénégalaise et reconduits à Labé, a appris Les Echos du site Africaguinee.com.

Leur âge varie entre 9 et 17 ans. Ces enfants partaient, dit-on, pour apprendre le Coran au Sénégal et en Mauritanie. Un prétexte qui n’a pas du tout convaincu les services de sécurité qui les ont tous reconduits à Labé, la capitale de la Moyenne Guinée.

Un agent joint au téléphone fait savoir à la même source que les enfants sont souvent envoyés dans les zones d’exploitation artisanale de l’or.

«L’apprentissage du Coran est un prétexte pour franchir la frontière», indique cette source sécuritaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici