La sortie, mercredi, de Serigne Fallou Mbacké Galass «Kaltom», annonçant son départ de l’Alliance Pour la République(APR) et son alignement derrière le leader du parti «Rewmi», Idrissa Seck, fait des vagues à Touba. En conférence de presse, Omar Ndiaye «Angoloma», responsable politique du parti présidentiel à Mbacké, par ailleurs, chargé de mission au Cabinet du Président de la République minimise : «Serigne Fallou Mbacké Galasss «Kaltom» ne figure plus dans nos tablettes. Il a déserté le terrain politique de l’APR ce, depuis belle lurette.

Depuis qu’on le l’a pas reconduit comme député lors des dernière législatives, il travaille contre la mouvance présidentielle sans le dire ouvertement. On n’a pas peur de lui car, il ne possède aucune base politique conséquente dans le département de Mbacké.

Le Président l’avait choisi comme tête de liste départementale en 2012 pour faire hommage à son regretté père Serigne Bara Mbacké Falilou avec qui il avait des liens très forts. Son départ vers le «Rewmi» demeure un non-événement pour nous », a dit, rageusement «Angoloma» qui, d’ajouter : «Galass «Kaltom» nous quitte par ce que obnubilé par des faveurs. Il aurait dû donc soutenir un Ousmane Tanor Dieng qui a tout fait pour lui au lieu de s’allier avec le Diable «Ibliss», pardon, Idy. Si Serigne Moussa Naawél l’a écouté parler, c’est par respect à son appartenance familiale et rien d’autre», a-t-il fait savoir.

Ibrahima NGOM Damel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici