DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Touba: 04 cantines cambriolées, 01 des cambrioleurs tué

0

Onze cantines ont été cambriolées au marché Ockass de Touba dans la nuit du vendredi au samedi 1er juin 2024. Ainsi une somme estimée à 1, 4 million de FCfa et un téléphone portable ont été emportés dans les quatre cantines dévalisées. Informés de cette série de cambriolages vers 06h du matin, les éléments du commissariat spécial de Touba ont effectué les constats.

4 cantines dévalisées

Sur les onze cantines , rien n’a été emporté dans les sept. Mais les quatre autres ont été dévalisées.

 » Le propriétaire de la première cantine a déclaré aux enquêteurs avoir perdu un téléphone portable. Une somme de 50000 f cfa a été emportée dans la deuxième cantine selon son propriétaire. La troisième victime a confié que le montant de 75 000 FCfa a été volé dans sa cantine. Et le propriétaire de la quatrième cantine dévalisée a perdu, dit-il, 1 275.000 FCfa . Cet argent lui a été confié d’après ses propos, renseigne une source de Seneweb proche de l’enquête.

Au total, une somme estimée à 1,4 million de FCfa et un téléphone portable ont été emportés par le gang, d’après les déclarations des victimes.

La bande composée de sept malfaiteurs a effectué aussi une descente musclée au marché « ndobine ba » dans une maison en location où sont logés des commerçants. Les assaillants ont tiré des coups de feu pour tenir en respect les locataires en leur réclamant de l’argent.

Un braqueur tué par la foule, les six autres en cavale

Mais les braqueurs se sont heurtés finalement à la résistance des victimes qui ont réussi à alerter le voisinage et la police. L’un des sept bandits a été neutralisé par la foule puis lynché à mort. Les autres mis en cause se sont éclipsés dans la nature.

Informés des faits vers 05h du matin, les éléments de la brigade de recherches se sont aussitôt transportés sur les lieux du drame.

La fouille effectuée dans les poches du défunt a permis aux limiers de saisir son téléphone portable et cinq munitions, selon des sources de Seneweb. Les hommes du commissaire Principal Diégane Sène ont également mis la main sur son fusil de chasse.

Un fusil et 5 munitions saisies sur le défunt braqueur

Le corps sans vie du braqueur non encore identifié a été déposé à la morgue de l’hôpital de Ndamatou. Le commissariat d’arrondissement de Ndamatou sous la direction du commissaire Mame Arona Bâ a ouvert une enquête.

laissez un commentaire