Agent des Nations-Unies à Genève, Dénis Kayounga a été roulé comme un néophyte dans la farine par un véreux promoteur immobilier, dans un litige foncier portant sur une somme de 9 millions de nos francs.

Ancien commando d’élite de l’armée de l’air Sénégalaise, Denis Kayounga a réussi sa reconversion, en officiant en qualité d’agent des Nations-Unies à Genève. Avec les économies qu’il a pu amasser, il a choisi d’invertir dans l’immobilier, afin de construire un toit décent à sa famille. C’est ainsi qu’il a pris langue avec le promoteur immobilier, Sadibou Sylla avec qui, il conclu l’acquisition d’une maison en construction sise au quartier Route de Dakar 2, moyenna la somme de 9 million de FCFA. Ayan acquis la maison, Denis Kayounga a ensuite investi 7 millions de FCFA pour des travaux de finition.

A sa grande surprise, il apprendra que la maison en question est la propriété de la Soprim qui, en contrepartie, lui réclame 7.5 millions de FCFA, au risque de la démolir. Kayounga qui découvre qu’il a été victime  d’une escroquerie, a saisie la gendarmerie de Thiès d’une plainte déposée ce vendredi, contre Sadibou Sylla.

Exploitant l’affaire, les hommes en bleu réalisent que le mis en cause faisait l’objet d’une pile de plaintes de diverses personnes. Le promoteur immobilier est placé en garde à vue à la brigade de recherche de Thiès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici