DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Tchad: deux chefs rebelles reviennent d’exil avant l’ouverture d’un dialogue national

0

Ce sont deux grandes figures de la rébellion des dix dernières années qui sont rentrés à Ndjamena ce jeudi pour participer à l’ouverture du dialogue national inclusif qui s’ouvre ce samedi. Timan Erdimi (67 ans) et Mahamat Nouri (75 ans), deux chefs rebelles au parcours politique similaires.

Ces deux personnalités ont été proches de deux anciens présidents, rappelle notre correspondant à Ndjamena, Madjiasra Nako. Mahamat Nouri est un des premiers compagnons de Hissène Habré dans les années 1970 quand celui-ci combattait le régime de François Tombalbaye. Pendant le règne de Hissène Habré 1982 à 1990, il compte parmi ses principaux collaborateurs.

Timan Erdimi lui a accompagné Idriss Deby dès son arrivée au pouvoir en 1990 et l’a aidé à mettre en place le système politique qui dirigera le Tchad pendant plus de trente ans.

Au milieu des années 2000, les deux hommes, devenus des personnalités importantes du régime d’Idriss Deby, se rebellent contre le troisième mandat que le président s’apprête à briguer et créent deux mouvements rebelles à partir du Soudan. Ils forment alors une coalition et arrivent aux portes du palais présidentiel mais sont repoussés in extremis.

Vaincus militairement en mai 2009, ils partiront en exil : Mahamat Nouri en France, et Timan Erdimi au Qatar.

Depuis février 2008, c’est la première fois que les deux hommes foulent à nouveau le sol de Ndjamena cette fois-ci, sans armes à la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.