Le coordonnateur du Forum civil n’est pas satisfait des mesures prises par le ministre de l’Intérieur. Selon Brahim Seck, l’arrêté du ministre de l’Intérieur ne prévoit que la suspension de la délivrance des autorisations de circuler, exception faite pour raison de maladie, transport de corps sans vie, raison professionnelle. Ce qu’il considère comme de la « demi-mesure ». Aussi interpelle-t-il le ministre de l’Intérieur : « qu’en est-il de ceux qui disposent déjà d’autorisation déjà d’autorisation à circuler et ignorent qu’ils sont porteurs du virus ? » Sans attendre de réponse, il embraye : « les cas communautaires sont-ils seulement interurbains ? » Et en dernière position, il (s) interroge  : « qu’en est-il des lieux de rassemblement public (marchés, autres ronds-points…) Avant de se féliciter de la mesure prise au niveau du rond-point Keur Massar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici