S'Informer devient un plaisir

Soryba Kouyata s’en prend violemment aux journalistes

0

La prison ne change pas la nature. Un voleur qui ne récidive pas, se trouvera certainement une nouvelle activité lucrative, sans faire d’effort. Certains demeurent des inconditionnels du  mensonge. Nier ou accuser d’autres de leurs échecs est plus facile pour eux que de reconnaître la vérité. Soryba Kouyaté, demeure un «voleur» dans le pré du showbiz. Le toupet, il n’en manque pas. Pour se faire une nouvelle virginité, le bad-buzz est le chemin le plus rapide. Mais lui, il  veut se ressuscité une «carrière»  qu’il a entaché de ses vils actes (cambriolages).

Loin du musicien éducateur modèle ou porteur de voix, il s’éternise dans la provocation. Depuis sa sortie de prison, il se targue d’être libre «sans être jugé », se déambule sur les plateaux de télé avec des tenues des années 2015-2016. Loin d’imposer un style musicale originale, Soryba se soucie plus de son paraître, qui heurte la sensibilité de certaines personnes.

Un artiste, au passé douteux, au présent défiant les bonnes mœurs, construit son avenir en racontant des contrevérités, envers les journalistes. Non Monsieur Kouyaté, la profession de journaliste n’est pas à l’origine de vos «déboires».

Venu quémander la compréhension du ministre de l’intérieur sur la fermeture des boites de nuit et l’interdiction de rassemblement pour freiner la deuxième vague du Coronavirus, Soryba Kouyaté, n’y estt pas allé par le dos de la cuillère pour calomnier les journalistes. «Une profession qui n’a rien de bon». Il les  accuse d’être à l’origine de tout ce qui est « mauvais » dans ce pays.

«Macky Sall est détesté à cause de vous, vous êtes friands de commérages, tout ce qui crée des problèmes. Vous ne parlez jamais du bien des autres. Il suffit que je dise du mal de Demba Guissé pour que vous  le partagiez sur toutes les plateformes d’information», débite Soryba, l’ancien cambrioleur des maisons de star, face à une foule de caméra, venu couvrir la conférence de presse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.