DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Sortie de Mimi : Massaly dézingue l’ex PM

0
Madame Aminata Touré dite Mimi s’est encore rapetissée. Armée d’une haine haineuse, cette poubelle ambulante a ouvert sa sale  gueule pour jouer à se faire peur. Sa position actuelle ne surprend personne. Elle ne nous surprend pas. Loin s’en faut ! Tant ses incohérences sont perceptibles  et visibles partout.
Mimi-la-bannie a, dit-elle, rompu les amarres avec la mouvance présidentielle ( APR, notamment). Elle rejoint les rangs des non-inscrits. Cette députée si dépitée par la perte de la présidence du Perchoir, est , aujourd’hui, au soir de sa vie politique. Elle  ne pèse absolument rien. Elle n’est qu’un poids plume, un petit poucet du landerneau politique sénégalais. Elle ne lui reste donc que sa grande gueule pour exister politiquement. Mimi n’a aucun titre de gloire à sa portée. Elle vient de se signaler par une arrogance inouïe, dégoûtante.
Madame Aminata Touré si  éberluée,  aujourd’hui, nous rembobine encore de ses orientations sodomites et incestueuses. Oui ! Le ridicule ne tue vraiment pas dans ce pays qui s’appelle le Sénégal sinon comment comprendre qu’elle se comporte de cette manière éhontée ? Elle qui faisait, pourtant,  récemment, la sarabande à Sédhiou et à Ziguinchor et ce, à l’honneur du Président Macky et de sa Coalition. Pourquoi cette versatilité, voire cette lâcheté dans le raisonnement pour des raisons bassement matérielles ? Qu’elle sache que seul le Conseil Constitutionnel a habileté à dire le droit et rien que le droit sur la recevabilité ou non d’une éventuelle candidature du Président Macky. Elle ne présente,  qu’elle se le tienne pour dit, aucun danger pour nous.
Le Président de la République Macky Sall l’a tout donné. Il l’a sortie de l’anonymat où elle s’engouffrait telle une taupe. Si certains le critiquent , aujourd’hui, c’est en grande partie dû à cette mégère de Mimi. En 2012, elle avait trompé le peuple sur des dossiers divers dont la chasse aux dévalisseurs des caisses de l’Etat. Et la suite est connue des sénégalais et, on ne va pas s’y attarder outre mesure.
Choisie comme tête de liste de la Coalition présidentielle aux dernières élections législatives, elle a montré ses limites objectives et étaler les preuves de son incapacité notoire à faire œuvre de grand . De plus de 120 députés, le Benno Bokk Yakaar est arrivé à 82. Une contre-performance historique,  avouons-le, due  à cette dame mal famée,mal aimée . A Grand-Yoff, à Gossas et à Kaolack, elle est chassée comme la peste, comme le satané virus du Covid-19.
Si Mimi veut la guerre et rien que la guerre, elle l’aura. Son comportement montre qu’elle n’est obnubilée que par des postes. Elle est prise au piège de sa voracité. Son engagement obéit à des prébendes, sinécures et autres subsides contrairement au Président Macky qui ambitionne de tirer le Sénégal vers l’émergence.
Cette dame va, nous en sommes sûrs, s’offrir un bain politique de minuit ! Bon débarras, Mimi !
M. Mouhamadou Lamine Massaly,
Président du parti Union Pour une Nouvelle République ( UNR).
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.