Le malheur ne vient jamais seul, a-t-on coutume de dire. Et ce n’est pas Modou Sène qui dira le contraire. Alors que son fils, accusé de vol a été lynché  à mort le 15 novembre dernier au quartier Ndar gou Ndaw de Kaolack, le père de famille est tombé pour vente de  chanvre.

Arrêté il y a deux jours, il a été placé hier sous mandat de dépôt. En effet, il serait un fournisseur en chanvre indien des détenues de la maison d’arrêt et de correctionnelle de la capitale du saloum. Son commerce a été découvert quand, malade , il a envoyé quelqu’un pour livrer la marchandise, bien dissimulé dans un colis destiné à un détenu. Un artifice qui n’a pas échappé à la vigilance des matons qui ont découvert l’herbe prohibée. Le transporteur du colis à vite balancé Modou Sène, cueilli par les limiers qui l’ont envoyé hier à la Mac, à l’issue de sa garde à vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici