Le Bureau exécutif de l’Ong JAMRA adresse une saisine officielle (étayée de pièces à conviction, physiques et électroniques) à la brigade des mœurs, assortie d’une plainte au Procureur de la République. Et cela, suite à la soirée privée organisée le 11 Janvier par l’ex-animatrice de la Sen Tv, Rangou.

JAMRA qui s’est fendu d’un communiqué se dit « Insensible à la vague d’indignation suscitée par la mise en ligne de son scandaleux spot, faisant la promotion de sa sulfureuse « soirée privée », dont le lieu, disait-elle sur ses affiches, est gardé « strictement confidentiel.»

L’Ong JAMRA ajoute qu’en dépit du tollé suscité par ses frasques à répétition, dans une demie-nudité envahissante et choquante sur les réseaux sociaux, « Rangou » persiste et promet de #récidiver_le_11_février_prochain, au mépris des dispositions pertinentes du Code pénal sur « l’outrage public à la pudeur » (article 318) et « l’attentat aux bonnes mœurs » (article 324). »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici