Six policiers, dont au moins un officier, et non 7- ce dernier a été entendu sous le régime de l’audition libre- ont été placés en garde à vue par des enquêteurs de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) ce lundi matin. La « police des polices » agit dans le cadre d’une commission rogatoire délivrée par un juge d’instruction du tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Le magistrat enquête sur des soupçons de détournement d’argent, d’extorsion de fonds et de détournement de scellés.

Selon nos informations, ces policiers de la Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI), en fonction en Seine-Saint-Denis mais qui dépendent de la direction de la Sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) de la préfecture de police, sont soupçonnés d’avoir racketté des délinquants et notamment des trafiquants de drogue

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici