Le ministère des Affaires étrangères s’est fendu, hier d’un communiqué pour apporter des précisions sur la situation sanitaire et les conditions de détention de Mbayang Diop, incarcérée en Arabie Saoudite depuis le 10 juin 2016 et condamnée à la peine capitale le 25 avril 2017, pour le meurtre de son employeuse saoudienne.

Les services d’Amadou Ba sont formels : «S’agissant des conditions du séjour
carcéral de Madame Diop, le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur
précise que cette dernière fait
l’objet de visites régulières de la
part de nos autorités diploma￾tiques et/ou consulaires en Arabie Saoudite, qui échangent fréquemment avec les responsables de l’administration péni- tentiaire de ce pays ».

D’ailleurs, «à l’occasion d’un dé-
placement effectué à Dammam, le 07 janvier 2020, l’ambassadeur du Sénégal en Arabie Saoudite, accompagné de
représentants de l’association des sénégalais de cette ville, a rendu visite à Madame Madjiguène Diop pour s’enquérir de ses conditions de détention. A cette occasion, Madame Diop, que ses interlocuteurs onttrou￾vée enbonne santé etfortemo￾ralement, a déploré certaines sorties médiatiques qui, en réa- lité, ne participent pas à faciliter la prise en charge et le suivi de sa situation», selonle communiqué qui signale que «les autorités diplomatiques et consulaires du Sénégal en Arabie Saoudite, sur instructions des plus hautes autorités, restent saisies de la
question et suivent constamment l’évolution de ce dossier ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici