Pour le Dg de la Sar, le glissement causé par la Covid-19 n’est pas significatif. Par conséquent, assure Serigne Mboup, la production du premier baril de pétrole au Sénégal est toujours attendu en 2022/2023. « La production est prévue entre 2022/2023. On a intégré les impacts de la pandémie et il y a ce glissement qui est encore contenu dans les fourchettes  prévisionnelles parce que le vrai risque aurait été de n’avoir pas levé les fonds auparavant. Et le Sénégal a eu cette chance formidable d’avoir bouclé tout son processus avant que la pandémie n’inonde le monde en février », a déclaré le Dg de la Sar qui se démarque de la situation défendue par le Président Macky Sall qui évolue un report de deux ans de la production du premier baril.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici