DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Sénégal – Mauritanie : Bp demande des dommages & intérêts de plus de 500 millions de $ à McDermott sur GTA

0

Ornoirafrica – BP a initié une action en justice contre McDermott, une entreprise américaine spécialisée dans l’ingénierie et la construction sous-marine, pour avoir manqué à ses engagements contractuels dans le cadre du projet Greater Tortue Ahmeyim (GTA) au large de la Mauritanie et du Sénégal.

Kosmos Energy, partenaire de BP dans le projet GTA, a divulgué cette information lors de la publication de ses résultats du quatrième trimestre. Ils ont indiqué que les coûts inattendus liés aux travaux sous-marins pour la phase 1 du projet Tortue ont contraint McDermott à être remplacé par Allseas pour l’installation des pipelines sous-marins.

Kosmos a évalué les dommages récupérables pouvant atteindre jusqu’à 160 millions de dollars, si la demande aboutit aux montants maximaux récupérables, comme le vise le partenariat. Selon la part de chaque actionnaire, les dommages potentiels pour BP pourraient s’élever à 534 millions de dollars.

Pour donner plus de contexte, McDermott et Baker Hughes avaient remporté des contrats avec BP pour la fourniture d’ombilicaux sous-marins, de colonnes montantes, de conduites d’écoulement et d’équipements de système de production sous-marine pour le projet GTA en 2019.

Initialement, McDermott était chargé d’utiliser son navire poseur de canalisations Amazon, ainsi que d’autres navires, pour mener à bien le projet. Cependant, la société basée à Houston a interrompu les travaux sur le projet GTA en raison d’un différend de paiement avec BP.

BP a alors fait appel à Allseas et à son immense navire de construction, le Pioneering Spirit, pour prendre le relais après que la société néerlandaise ait remporté l’accord pour terminer l’installation. Le navire de soutien offshore à la construction, Oceanic, serait également mobilisé pour le projet.

Le contrat impliquait l’installation d’environ 75 km de deux pipelines d’exportation de 16 pouces, avec des assemblages de terminaison sur site, dans des profondeurs d’eau allant de 1 500 à 2 800 mètres, ainsi que quatre lignes intérieures CRA de 10 pouces dans des eaux de 2 800 mètres.

Le projet GTA, situé à la frontière maritime entre la Mauritanie et le Sénégal, est en cours de développement en tant que champ gazier avec un potentiel de production de 30 ans. La phase initiale devrait fournir environ 2,5 millions de tonnes par an de gaz naturel. On estime que GTA renferme plus de 15 billions de pieds cubes de ressources gazières potentiellement récupérables.

laissez un commentaire